Accueil » Deuil Périnatal

Deuil Périnatal

Vivre un deuil périnatal


deuil périnatal

Chaque année, 7 000 parents en France vivent un deuil périnatal. Comment y survivre et le vivre ?

Le chagrin ne se mesure évidemment pas au nombre de semaines de grossesse ou à l’âge du bébé, il est relatif à l’amour que les parents ressentaient pour leur enfant, à l’importance de la place qui lui était donnée et aux rôles merveilleux que tous allaient pouvoir jouer.

Il n’y a pas de mot pour définir un parent orphelin de son enfant. Il y a plus d’une dizaine d’années que le néologisme « parange » est apparu sur les forums d’entraide. C’est un terme très peu utilisé et très peu connu…

Il est souvent très difficile pour l’entourage d’accompagner le deuil périnatal. La mort d’un bébé reste encore de nos jours cernée d’une omerta douloureuse. Souvent, les maladresses s’ajoutent au poids de l’épreuve.

Perdre un bébé est un drame intime, lourd de conséquences traumatiques. Un accompagnement est souvent indispensable pour réussir à traverser la perte d’un enfant et s’autoriser à vivre ses émotions, essentielles au processus du deuil.

Je vous accompagne dans le passage douloureux de l’acceptation. Je vous apporte mon soutien pour que cette épreuve ne reste pas qu’une terrible épreuve, pour que l’absence puisse se transformer en présence et vous redonne goût à la voie de la Vie.